rédiger title optimisé

Comment rédiger des title optimisés pour le référencement qui génèrent du trafic et des clics

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) vous aide à vous classer dans les résultats de recherche, et un contenu optimisé pour le référencement qui fonctionne pour l’algorithme est essentiel pour y parvenir. Mais pour améliorer votre taux de clics et attirer plus de visiteurs sur votre site, vous avez besoin de title convaincants.

En termes de contenu optimisé pour le référencement, l’opinion la plus courante sur les title est qu’ils doivent incorporer le mot-clé principal. Mais il est important de se rappeler que les gros titres sont également la seule opportunité de créer une impression percutante.

Qu’est-ce que le Taux ce Clic ?

Le taux de clics (CTR) mesure le nombre de clics qu’un lien obtient à partir du nombre total d’impressions.
Chaque fois qu’un lien apparaît compte pour une impression sur les pages de résultats de recherche. Un taux de clics, quant à lui, est le pourcentage d’impressions ayant abouti à un clic, exprimé comme suit :

  • CTR = clics/impressions

Donc, si un lien avait 1 000 impressions avec un clic d’utilisateur, le CTR serait de 0,1 % (1/1 000).

Le CTR est important car il indique l’efficacité des balises de titre dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Il est donc essentiel de savoir ce qu’est un bon taux de clics pour faire la distinction entre les CTR élevés et faibles.

  • Un CTR élevé signifie que le titre correspond à l’intention de recherche de l’utilisateur et qu’il est suffisamment convaincant pour que davantage de personnes cliquent.
  • Un CTR faible signifie qu’il n’y a pas autant de personnes qui cliquent malgré la vue de la balise de titre. Soit ce n’est pas attrayant, soit cela ne correspond pas à leur intention.

Les facteurs qui affectent le CTR sont :

  • Intention de recherche de l’utilisateur
  • Position ou classement de la recherche
  • Balise de titre
  • Méta description
  • Slug d’URL
  • Exposition dans les extraits de recherche

Les services de rédaction de contenu SEO, par exemple, créent un contenu qui se classe en tête des résultats de recherche. Ils suivent et analysent également les mesures de performance pour voir comment améliorer le référencement pour un trafic plus organique.

Qu’est-ce qu’un bon Taux de Clics pour Google SERP ?

Il ne sert à rien de savoir ce qu’est le taux de clics s’il n’y a pas de mesures de base, telles que le CTR organique moyen des résultats de recherche.

Une analysé de plus de cinq millions de résultats de recherche pour mieux comprendre le CTR organique. Certaines des principales conclusions sont les suivantes :

  • Les liens les mieux classés ont le CTR le plus élevé à 31,73 %.
  • De nombreux utilisateurs ont tendance à cliquer sur la première position de recherche, ce qui explique pourquoi il y a une baisse significative du CTR pour la deuxième position de recherche.
  • La première position de recherche a un CTR 10 fois plus élevé que la dixième position de recherche.

Cette analyse du CTR organique de Google peut être utilisée comme référence pour distinguer les moyennes de CTR élevées ou faibles. Plutôt qu’une unité de référence, le taux de CTR organique doit être relatif à la position de classement de recherche.

Par exemple, les liens classés premiers devraient avoir un CTR moyen de 31,7 %. Un CTR réel plus élevé signifie que la balise de titre fonctionne exceptionnellement bien. Mais s’il est inférieur, le lien est sous-performant. Par conséquent, certaines modifications de la balise de titre peuvent être nécessaires pour améliorer le CTR. À cette fin, effectuer des tests A/B pour comparer les variantes des balises de titre permet de déterminer laquelle est la plus performante.

Que sont les balises title et les h1 ?

Les rédacteurs de contenu se réfèrent au nom d’un article comme « titre » ou « h1 ». Mais pour être précis, il y a une distinction entre ces deux termes.

La plupart des gens ne font pas la différence entre le titre et le h. En réalité, ce sont des entités distinctes, ce qui signifie qu’elles ne doivent pas nécessairement être identiques.

Il n’y a aucun problème avec la façon dont cette copie du titre apparaît en haut de cette page, mais ce ne serait pas le cas sur les pages de résultats de recherche.

À l’aide d’un outil d’optimisation d’extrait de code SERP, vous pouvez voir que la balise de titre apparaît tronquée dans les pages de résultats de recherche. Parce que le public peut ne pas saisir le contenu, il saute votre page. Pour résoudre ce problème, écrivez un titre séparé.

  • Comment rédiger des titres optimisés pour le référencement qui génèrent du trafic. La suppression du mot « and Click » réduit le nombre de caractères.
  • Comment rédiger des titres SEO qui génèrent du trafic et des clics. La suppression du mot « amical » réduit le nombre de caractères. Cela crée également une variante du mot-clé focus.
  • Comment rédiger des titres SEO avec un taux de clics élevé. Supposons que « taux de clics » soit un autre mot-clé ciblé dans cet article. Dans ce cas, le titre contient non seulement une variante du mot-clé cible, mais également un autre mot-clé cible.

Sur WordPress, Yoast SEO et d’autres outils de référencement facilitent la définition de balises de titre optimisées pour le référencement. Vous pouvez utiliser la valeur par défaut ou en saisir une nouvelle.

Les 4 meilleures pratiques SEO pour la balise title

Ces conseils sur la façon d’améliorer les titres optimisés pour le référencement peuvent également s’appliquer aux campagnes de marketing des moteurs de recherche telles que la publicité PPC.

Recherchez et utilisez les bons mots-clés cibles

La recherche de mots-clés est au cœur du référencement. Habituellement, ce processus implique l’identification d’un mot-clé principal avec des variantes. Pour les titres et les gros titres, la priorité est d’utiliser un mot-clé principal comme mot-clé principal.

Les principaux mots-clés des outils de référencement sont des requêtes de recherche typiques utilisées par les internautes. Mais parfois, ils peuvent être maladroits ou difficiles à utiliser dans une phrase. Par exemple, « marketing numérique » et « Dallas ». Pour le référencement local, utiliser le « marketing numérique Dallas » dans les titres, en particulier le contenu, est un défi sans préposition.

Regardez les balises de titre des trois premières pages dans les résultats de recherche :

  • Meilleures agences de marketing numérique à Dallas – Avis 2022
  • Spécialistes du marketing numérique à Dallas | Médias sociaux et marketing numérique…
  • Services de marketing numérique à Dallas

Aucun des titres n’utilisait « marketing numérique Dallas ». En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de forcer l’utilisation d’une expression exacte et de compromettre la grammaire.

Dans tous les cas, la recherche de mots-clés est nécessaire, et il existe de nombreux outils de référencement que les services de rédaction de contenu SEO et les rédacteurs peuvent utiliser.

Outils de recherche de mots-clés gratuits

Les entrepreneurs indépendants ou les rédacteurs de contenu indépendants utilisent souvent ces outils. Cependant, bien qu’ils puissent fournir d’excellents résultats, il leur manque de nombreuses autres fonctionnalités que l’on ne trouve que dans les outils de recherche payants.

• Planificateur de mots clés Google
• Tendances Google
• Générateur de mots-clés

Outils de recherche de mots-clés premium

Ce sont les outils de recherche de mots-clés SEO les plus avancés qui nécessitent un abonnement. Les services de rédaction de contenu SEO et les agences de marketing numérique font partie de ceux qui utilisent l’un de ces outils pour suivre, analyser les métriques et effectuer des tests A/B.

• Ahrefs
• Explorateur de mots-clés Moz
• Semrush

Connaître l’intention de recherche du public

L’intention de recherche, également appelée intention de l’utilisateur, intention d’audience et intention de mot-clé, fait référence à l’objectif des utilisateurs chaque fois qu’ils interrogent un moteur de recherche. Google, par exemple, a fait de grands progrès dans la compréhension de l’intention de recherche des internautes et affiche les résultats à l’aide d’extraits enrichis tels que le panneau de connaissances et la boîte de réponses. Sans aucun doute, fournir les informations ou les réponses nécessaires aux utilisateurs a considérablement amélioré l’expérience utilisateur.

Généralement, il existe quatre types d’intentions de recherche dans la recherche sur le public cible :

  • Intention de navigation. Ce sont des termes de recherche utilisés par des personnes qui savent déjà ce qu’elles veulent trouver, comme un site Web, une page, des coordonnées ou un emplacement.
  • Intention d’information. La plupart des recherches sont informatives, dans lesquelles les utilisateurs veulent apprendre quelque chose. Habituellement, ils posent des questions comme qui, quoi, où, quand, pourquoi et comment.
  • Intention transactionnelle. Il s’agit de requêtes pour lesquelles les utilisateurs souhaitent effectuer une action spécifique. L’achat est l’intention la plus courante, mais il peut également s’agir d’autres actions telles que l’envoi d’un e-mail, l’appel ou la visite d’un magasin.
  • Intention commerciale. Ces requêtes se situent entre les intentions de recherche informationnelles et transactionnelles. Dans ce cas, les utilisateurs veulent faire des recherches avant de s’engager dans quelque chose.

En SEO, l’intention de recherche est fondamentale pour se classer dans les recherches locales. De même, c’est aussi un élément essentiel pour augmenter le taux de clics des balises de titre. En créant des titres correspondant à l’intention de l’utilisateur cible, davantage de personnes sont susceptibles de cliquer et de visiter la page.

Ciblez deux mots-clés

La plupart des services et des stratèges de rédaction de contenu SEO ciblent un mot-clé principal et plusieurs mots-clés cibles secondaires. Ainsi, plutôt que de se limiter au contenu, les titres peuvent également comporter deux mots-clés. Son avantage le plus important est de se classer dans plus de mots-clés pour générer plus de trafic organique.

Deux conditions sont nécessaires pour que plusieurs mots-clés fonctionnent dans une stratégie de titres :

  • Les deux mots-clés doivent correspondre au sujet, c’est pourquoi la plupart des gens utiliseraient une combinaison d’une catégorie ou d’une industrie et d’un produit, d’un service ou d’un domaine spécifique.
  • Les mots-clés doivent correspondre à l’intention de recherche de l’utilisateur identifiée dans la recherche sur le public cible. Étant donné que l’intention des mots-clés n’est pas toujours évidente, la meilleure chose à faire est de créer un titre correspondant à l’intention de recherche.

Supposons que les deux mots-clés soient « outils de référencement » et « recherche de mots-clés ». Chaque terme est un sujet, mais l’intention est vague. S’ils sont combinés, on peut en déduire que le sujet concerne les outils de recherche de mots-clés SEO. Pourtant, son objectif reste flou. La correspondance des mots-clés avec l’intention de l’utilisateur dépend donc de la formulation du titre.

Voici deux types de titres pour illustrer :

  • Les 7 meilleurs outils de référencement pour la recherche de mots-clés 2022. Ce titre d’information indique aux utilisateurs qu’ils peuvent en savoir plus sur les différents outils de recherche de mots-clés SEO.
  • Les 7 meilleurs outils de référencement pour la recherche de mots-clés à moins de 99 $. En ajoutant ou en modifiant certains mots, l’intention change. Par exemple, l’ajout de « 99 $ » en fait un titre d’enquête commerciale.

Google Keyword Planner aide les utilisateurs à trouver de nouvelles idées de mots-clés. Il est également utile pour rechercher des variantes ou des mots-clés associés.

KeySearch aide à trouver des mots-clés, des mots et des phrases d’indexation sémantique latente ou LSI similaires dans le contexte et la nature de la requête de recherche.

Limitez la longueur du title

Sur le nombre de caractères des balises de titre, voici ce que les analystes des tendances Webmaster de Google, John Mueller et Gary Illyes, ont partagé.

« Les balises de titre ne sont pas des facteurs de classement, et elles n’ont aucune recommandation sur la longueur », a déclaré Mueller. « Les balises de titre ont une limite au niveau technique », a ajouté Illyes. « Mais le nombre n’est pas petit.

En règle générale, cependant, la recommandation des meilleures pratiques SEO sur la longueur du titre est de 50 à 70 caractères. Du moins, c’était le cas il y a quelques années lorsqu’ils pensaient que c’était la longueur idéale pour que les titres apparaissent dans leur intégralité sur les SERP. Sur le SERP de Google, cependant, il y a une limite à ce qu’ils affichent avant de couper les mots en excès. Ainsi, au lieu de compter les caractères, ils limitent les balises de titre à une largeur de colonne de 600 pixels.

Google peut également réécrire la balise de titre si elle est excessivement longue. « Si cela remplit votre écran, c’est probablement trop long », a expliqué Illyes. « Si c’est juste une phrase qui tient sur une ou deux lignes, vous n’obtiendrez pas d’action manuelle pour cela. »

Bien que le nombre de caractères n’ait pas d’importance pour le référencement, il en a pour le public. Les balises de titre tronquées, dans la plupart des cas, ne fournissent pas suffisamment de contexte et sont visuellement peu attrayantes. Sur cette seule base, la plupart des utilisateurs ne prendraient aucune mesure.

8 Conseils pour optimiser les title pour des taux de clics plus élevés

Les h1 peuvent être plus longs que les titres, il y a donc plus de latitude pour écrire une copie convaincante qui incite les gens à cliquer. L’intégration d’un ou plusieurs de ces éléments lors de la rédaction des titres peut considérablement améliorer les taux de CTR.

1. Soyez précis et faites une promesse

Il est préférable de garder les balises title concises en raison du nombre de caractères ou des limites de longueur. Ils devraient également être porteurs d’une promesse car c’est dans la nature humaine de vouloir des récompenses.

Lorsque vous écrivez une balise title ou une balise h1, sympathisez avec votre public cible. Sachez quel problème les utilisateurs essaient de résoudre – leur intention de recherche et décrivez comment le contenu répondra à leurs besoins – la promesse des avantages qu’ils peuvent recevoir en cliquant et en lisant l’article.

Généralement, les gens ont une courte durée d’attention. L’utilisateur moyen, par exemple, ne passe que quelques secondes à lire rapidement les titres dans les résultats de recherche. Si le public ne voit aucun avantage, il passe rapidement aux titres suivants.

Étant donné qu’une balise title promet un avantage aux internaute, il n’y a aucune garantie qu’il cliquera. La récompense doit l’emporter sur le temps qu’il faut pour lire la balise de titre (environ deux secondes) pour qu’ils agissent.

N’oubliez pas que les title dictent le contenu, ce qui signifie que le contenu doit tenir sa promesse. Sinon, cela nuit à la réputation du site plutôt qu’à l’établissement de la confiance.

2. Écrivez de longs titres

La rédaction de longs titres permet d’augmenter la portée du public cible grâce à des engagements accrus sur les réseaux sociaux. De plus, ils contribuent également à augmenter les taux de clics.

L’une de leurs principales conclusions était que les titres doivent contenir 5 à 6 mots, soit entre 51 et 60 caractères.

Pour être clair, conservez les titres dans l’espace affichable des résultats de recherche. Ainsi, l’augmentation des taux de clics ne se réfère pas au SERP mais à un blog et autres.

3. Utilisez des nombres dans les balises title

L’incorporation d’un nombre dans un titre est l’une des stratégies les plus souvent utilisées dans différents types de titres, car elle améliore le taux de clics dans les classements de recherche. 

Les résultats ont montré des titres avec un nombre qui a le plus résonné auprès du public, laissant derrière eux l’adressage des lecteurs de 15%. Les rédacteurs de contenu, les experts en référencement et les agences peuvent tirer parti de la création de balises de titre avec des chiffres pour augmenter leurs taux de clics dans les résultats de recherche.

Dans tous les groupes de genre, il est également apparu que les femmes sont plus prédisposées aux titres comportant un chiffre que les hommes. Les spécialistes du marketing pourraient donc tirer parti de ces données s’ils ciblent la population féminine.

Les gens perçoivent les chiffres dans les gros titres comme la promesse de quelque chose de spécifique. Mais, comme beaucoup en ont fait l’expérience, il est frustrant d’ouvrir une page pour constater qu’elle manque de substance. Ainsi, en ajoutant un numéro, le public a l’assurance qu’il trouvera des informations utiles s’il visite la page.

Les nombres aident les rédacteurs à créer un contenu organisé et structuré facile à consommer. Par exemple, les visiteurs du site peuvent regarder les entrées numérotées pour voir un aperçu d’un article entier. Trouver les informations nécessaires devient ainsi plus facile.

Voici quelques exmples :

4. Ajoutez l’année dans les titres et titres SEO

La mise à jour de l’ancien contenu est l’une des meilleures pratiques de référencement que Google apprécie. Bien que des modifications mineures n’affectent pas les classements, des modifications importantes peuvent améliorer la fréquence d’exploration et le classement moyen des mots-clés dans le contenu.

En ce qui concerne l’utilisation de l’année dans les balises de titre, John Mueller de Google a déclaré que l’ajout du mois et de l’année sur les balises de titre n’affectait pas les classements.

Cela peut ne pas aider les classements SEO, mais il y a toujours des raisons d’ajouter des dates dans les balises de titre :

  • Certains contenus nécessitent des dates dans les balises de titre. Par exemple, une page qui affiche la date de change pour la journée.
  • L’utilisation de chiffres, comme indiqué dans une autre section, permet d’augmenter les taux de clics.
  • Des sujets spécifiques, en particulier des listes, peuvent utiliser des dates pour informer les utilisateurs de leur récence. Les utilisateurs préfèrent généralement les contenus les plus récents, ils sont donc plus susceptibles de cliquer sur 2022 que les années précédentes.

Remarque : Il est acceptable d’inclure une année dans la balise de titre, car vous pouvez la modifier ultérieurement. Les slugs sont différents, vous ne voulez donc pas les ajouter à l’URL de la publication.

C’est généralement le cas pour les pages « Soldes », on conserve la page existante puisqu’elle est, normalement, déjà positionnée, et on optimise le contenu pour l’année suivante une fois les soldes passées.

5. Title sous forme de question

Les balises de titre sous forme de question aident à augmenter le taux de clics en incitant le public à envisager des réponses possibles. En particulier, les questions ouvertes peuvent éveiller la curiosité et déclencher le besoin de la satisfaire en cliquant et en lisant le contenu.

Voici une exemple : Qu’est-ce que les données structurées ?

Les questions sont également utiles dans l’indexation sémantique latente (analyse sémantique latente). Google, par exemple, analyse un ensemble de contenu pour déterminer la cooccurrence de groupes de mots qui fournissent plus d’informations sur un sujet.

Ce processus, appelé référencement sémantique, est l’une des meilleures pratiques de référencement dans lequel l’objectif est d’optimiser le contenu d’un sujet plutôt que d’un mot-clé. La création d’un contenu plus significatif et d’une profondeur thématique aide les robots d’exploration à comprendre l’article et peut entraîner des classements plus élevés.

6. Évoquez des émotions en utilisant des mots puissants

Les titres émotionnels évoquent des sentiments en utilisant des mots puissants ou déclencheurs pour inciter davantage de personnes à lire le contenu optimisé pour le référencement.

En 2015, Jacques A. Wainberg a étudié comment les titres influencent le calcul cognitif et émotionnel des personnes qui les lisent. Il a conclu que « les quelques mots transmis en fanfare provoquent chez les lecteurs (subtilement et inconsciemment) des aspirations et des désirs ».

Les chercheurs et les rédacteurs de mots-clés SEO peuvent faire référence à la théorie de l’émotion développée par Robert Plutchik.

L’incorporation de mots puissants dans le titre peut améliorer considérablement les taux de clics. L’ajout d’un seul mot émotionnel, par exemple, peut parfois faire la différence entre un trafic organique faible et élevé. Il n’est donc pas surprenant que de plus en plus de stratèges et de rédacteurs de contenu passent plus de temps à écrire des balises de titre.

David Ogilvy, un magnat des affaires et généralement considéré comme le «père de la publicité», par exemple, a proposé une règle 50-50 qui stipule que «vous devriez passer la moitié du temps qu’il vous faut pour développer un élément de contenu sur le titre. ”

7. Mettez les mots d’impact ou les mots stratégique au début

Certains stratèges SEO recommandent de mettre les mots-clés en avant dans les titres, si possible. Cependant, comme le montrent les balises de titre des pages les mieux classées, cela n’a pas d’importance. L’une des raisons est que les moteurs de recherche comme Google ne classent pas une page uniquement par mot-clé.

Plutôt que d’utiliser des mots-clés cibles, mettre des mots d’impact en avant peut aider à augmenter les taux de clics. Si les premiers mots que le public lit font une impression, ils sont plus susceptibles de cliquer sur le lien.

Pensez également à utiliser des mots d’action. Par exemple, les verbes d’action disent aux gens quoi faire, incitant le public à répondre en visitant la page.

8. Évitez ou réduisez l’utilisation de mots vides

Les moteurs de recherche ignorent généralement les mots vides, tels que les articles, les prépositions, les conjonctions et les pronoms. Dans la plupart des cas, ces mots n’ajoutent que peu ou pas de valeur aux besoins des utilisateurs. Google et d’autres utilisent donc le traitement du langage naturel (NLP) pour les filtrer.

L’indexation des mots vides présente des avantages pratiques pour les moteurs de recherche. La réduction des mots vides, qui représentent environ un quart du contenu, se traduit par moins de stockage physique. Il y a également moins de textes à analyser pour faire correspondre et classer les pages avec les requêtes de recherche et les intentions de recherche des utilisateurs.

Étant donné que les significations contextuelles des deux termes sont les mêmes, l’utilisation de l’un d’eux comme requête de recherche aurait les mêmes résultats.

Cependant, l’incorporation de la préposition « dans » occupe trois espaces de caractères, tandis que sa suppression rend la composition d’une phrase difficile. La solution consiste à utiliser une variante, telle que « Dallas restaurants », qui est plus facile à utiliser et a la même signification contextuelle.

Il existe, bien sûr, des exceptions, en particulier dans les requêtes de phrases. Par exemple, « De Dallas à Miami » est une requête spécifique pour les recherches liées aux voyages. En revanche, supprimer la préposition « à » dilue le contexte, le rendant vide de sens ou vague.

Une autre exception est si un mot vide fait partie d’un nom, d’une marque, d’un titre et autres (par exemple, Le Parrain, La Matrice).

Note : Pour les slugs d’URL, il est préférable de supprimer les mots vides. Les URL plus courtes, en général, sont mieux classées que les URL longues dans les résultats de recherche.

Pourquoi Google modifie-t-il Les balises title dans les SERP ?

Google considère les balises de titre comme une partie essentielle des résultats de recherche et génère des titres alternatifs pour faciliter la compréhension du contenu des pages répertoriées par les utilisateurs. Les propriétaires de sites bénéficient également de l’amélioration des taux de clics.

Les autres raisons de changer de titre sont :

 La balise de titre n’est pas spécifiée dans le balisage HTML.
 Le titre n’est pas descriptif, trop long, difficile à lire ou truffé de mots-clés.
 Utilisation de textes « passe-partout » répétitifs, en double ou presque le même titre avec peu de variations sur presque toutes les pages d’un site Web.

En août 2021, Google a mis à jour sa façon de générer des titres alternatifs. Le nouvel algorithme comprend mieux le contexte et met davantage l’accent sur les textes que les utilisateurs peuvent voir peu après leur arrivée sur une page, tels que :

 Le titre visuel ou le titre.
 Titres (textes définis dans H1, H2, etc.).
 Un contenu volumineux et prédominant grâce à l’utilisation de styles, bien que Google considère toujours d’autres textes.
 Ancrer des textes ou des mots qui pointent vers d’autres pages.

Selon Zippy, Google a réécrit 61,6 % des 80 959 titres des 2 370 sites analysés.

La longueur est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles Google génère de nouveaux titres. Par exemple, ils ont réécrit des titres avec seulement un à cinq caractères 96,6 % du temps, des titres longs de plus de 60 caractères 75 % du temps et plus de 70 caractères 99,9 % du temps.

Pour rappel, Google génère des titres alternatifs pour les rendre plus lisibles et accessibles. Faites donc attention aux textes prédominants (titres et autres) et aux sections principales du contenu que Google peut utiliser pour générer des titres alternatifs dans les résultats de recherche. De plus, suivez toujours les meilleures pratiques SEO pour écrire des balises de titre.

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *