IA pour le SEO : les meilleures stratégies avec l’intelligence artificielle pour votre site web

  • Home / SEO / IA pour le…
open ai chat gpt 750x465 2

IA pour le SEO : les meilleures stratégies avec l’intelligence artificielle pour votre site web

L’intelligence artificielle est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne. Mais la vérité est qu’elle n’a rien de nouveau et qu’elle ne vient pas de faire irruption dans nos vies : l’IA est présente depuis des années.

De plus, qui peut garantir que ce contenu n’a pas été généré, par exemple, avec ChatGPT ?

Appliquer l’IA au référencement peut être intéressant, surtout lorsqu’il s’agit d’automatiser des tâches.

Mais comment peut-elle nous aider dans une stratégie de positionnement ?

Le référencement et l’IA sont-ils compatibles ?

La réponse est oui. Le référencement n’est pas mort, même si certains insistent. Ce que nous allons observer avec ce nouveau paradigme, c’est que certaines recherches vont être perdues car il est possible que l’IA apporte une réponse. Bien que j’insiste, « Nihil novum sub sole », c’est-à-dire rien que nous ne sachions déjà.

Par exemple, quelque chose de similaire se produit déjà avec la position zéro de Google. Ou lorsque nous recherchons des adresses postales, des numéros de téléphone… Même avec Google Maps lui-même. Au final, les moteurs de recherche évoluent vers ce qu’ils considèrent comme le mieux pour les utilisateurs.

Avec l’application de l’intelligence artificielle dans le référencement, de nombreuses tâches d’optimisation des moteurs de recherche peuvent être réalisées, permettant à votre projet de croître dans les SERPs et d’avoir plus de trafic organique.

Entre autres actions, l’IA en référencement vous permet de :

  • Trouvez de nouveaux mots-clés.
  • Analysez les SERP pour comprendre leur fonctionnement et définir votre stratégie.
  • Générer du contenu.
  • Optimisations.

À cet égard, le champ des possibles est immense.

En effet, on trouve aussi bien des outils accessibles à tous (gratuits ou payants) que des outils que les entreprises et les développeurs utilisent en interne pour obtenir des avantages concurrentiels.

SEO et IA : comment l’utiliser dans vos stratégies

Grâce à l’IA, nous pouvons détecter les habitudes et les intentions de recherche des utilisateurs, ce qui est essentiel pour toute stratégie de référencement.

Si nous sommes en mesure de comprendre notre public cible, quels sont ses centres d’intérêt, quels sont les sujets liés à notre activité qu’il recherche, etc. nous pouvons nous efforcer de lui offrir le contenu de qualité dont il a besoin.

Sans aller plus loin, certains outils qui nous aident à voir ces informations sont fournis par Google lui-même, comme la Search Console ou Google Trends.

On peut aussi aller vers d’autres outils comme Semrush ou Ahrefs, par exemple.

Travailler sur l’architecture de votre entreprise

Nous parlons ici à la fois d’architecture web et d’architecture de l’information.

Dans ce point du SEO et de l’IA, nous pouvons comprendre comment les crawlers lisent et comment ils accèdent aux différentes parties de notre site web pour comprendre si nous travaillons correctement sur des aspects tels que : la hiérarchie des en-têtes, les microdonnées, le code, si nous avons des erreurs (404, 30x, etc.).

L’utilisation de programmes tels que Screaming Frog ou Analytics lui-même nous permettra de détecter et de résoudre les problèmes à cet égard.

Optimiser la vitesse des pages

Le temps de chargement est un autre aspect essentiel du positionnement sur le web. Une page qui se charge lentement risque d’être beaucoup moins bien classée qu’une page qui se charge rapidement.

Grâce à l’intelligence artificielle, il est possible d’analyser ce qui se passe lors du chargement d’un site web, ainsi que les éléments qui y conduisent.

GTmetrix ou PageSpeed Insights sont quelques-unes des options dont vous disposez pour obtenir des performances en termes de vitesse de chargement.

Suivi des performances

Pour savoir si les actions de référencement donnent des résultats, il faut suivre les actions et voir comment elles évoluent.

Avec l’IA, on peut analyser les informations clés du projet sans avoir à les collecter soi-même : évolution des mots-clés, comportement du trafic, comparaisons avec la concurrence, etc. Non seulement cela, mais cela permet aussi de détecter des opportunités et de comprendre où prendre de nouvelles mesures.

En ce sens, les outils d’intelligence artificielle varient selon les goûts. En tant que consultant, ceux que j’utilise le plus sont Semrush, Ahrefs, Sistrix, ou la Search Console elle-même, entre autres.

Comment les chats d’intelligence artificielle peuvent-ils affecter le référencement ?

C’est le sujet brûlant de l’intelligence artificielle appliquée au positionnement web. La possibilité de créer du contenu optimisé pour le référencement grâce à l’IA.

Actuellement, Microsoft et OpenAI veulent prendre le relais des moteurs de recherche avec Chat GPT. L’idée est d’être un chat plus conversationnel qu’un moteur de recherche Google en tant que tel.

En fait, Bing lui-même (le concurrent direct de Google) a lancé son propre chat avec des réponses précises qui fournissent aux utilisateurs les informations dont ils ont besoin sans entrer dans un site web.

Il s’agit d’une sorte de rich snippets amélioré. C’est une étape suivante du Chat GPT, bien qu’en Espagne, ce chat conversationnel avec intelligence artificielle ne soit pas aussi précis.

Google, pour sa part, après l’apparition de l’intelligence artificielle de Bing et son évolution avec des résultats avec une première impression, va lancer BARD (modèle de langage conversationnel de Google en tests).

Par exemple, dans BARD, les liens et les références ne sont pas affichés, de sorte que les sites web passent au second plan. Mais comme il s’agit de tests, il est possible qu’ils soient intégrés.

Un autre chat conversationnel qui semble être en test est le modèle Prometheus (AI), qui sera plus puissant que le Chat GPT selon Microsoft. Il n’est pas encore présent dans Bing ou Edge.

Reste à savoir si elle est rentable en termes de ressources (notamment économiques), et à quel point elle peut l’être.

Les salons de discussion remplacent-ils les créateurs de contenu ?

Les chats conversationnels peuvent finir par avoir un impact sur les sites Web et les niches axés sur la fourniture de réponses à des questions spécifiques. Cependant, les sites web qui nécessitent une action : acheter, louer, embaucher, télécharger, utiliser un outil, etc., seront maintenus car un chat ne pourra pas résoudre cette question.

L’évolution des langages conversationnels et de l’IA est susceptible de se développer beaucoup plus dans les mois et années à venir. Cependant, il ne faut pas la considérer comme une menace, mais comme une opportunité de progrès supplémentaires.

L’une des clés sera également de savoir travailler sa marque (d’entreprise et/ou personnelle), afin que les gens aient envie de vous regarder et de vous écouter parce que vous êtes une référence.

Le sujet du référencement et de l’IA est encore à un stade très précoce et le véritable potentiel, ainsi que les conclusions, ne peuvent pas être établis exactement. Ce qui est certain, c’est que chaque personne peut avoir une opinion similaire ou totalement différente.

Je vous invite à partager vos opinions sur ce sujet afin que nous puissions continuer à apprendre sur l’IA. Je vous lirai dans les commentaires !

1 Comments

Write a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *