devenir freelance

Freelance SEO : Conseils pour travailler en tant qu’indépendant

Travailler en tant que freelance SEO, était autrefois synonyme d’instabilité et d’insécurité pour de nombreuses personnes. Cependant, aujourd’hui, l’activité se développe et a gagné de l’espace avec la volonté de changement de façon de travailler suite notamment à la crise sanitaire.  

Selon la même enquête, les domaines qui embauchent le plus sont : l’informatique et la programmation, le design et le multimédia, la traduction et le contenu. Quiconque pense que cette carrière est plus facile que les autres se trompe complètement, car elle nécessite un dévouement et une formation. 

Après tout, si vous êtes un bon professionnel, vous serez sollicité pour de nouveaux projets et serez également recommandé à d’autres clients, ce qui augmente vos chances de vous consolider sur le marché. 

Donc, pour que vous dissipiez tous vos doutes sur la façon de travailler en tant qu »indépendant nous allons maintenant vous expliquer les principales responsabilités de ce modèle de travail et ce que vous devez faire pour booster votre carrière lorsque vous travaillez à votre compte.

Qu’est-ce qu’un freelance SEO

Le freelance SEO est un professionnel indépendant qui fournit des services aux entreprises et aux particuliers de manière autonome. Le freelance n’a pas de contrat de longue durée (comme le CDI ou le CDD) avec son employeur. Il fournit des services sous forme de missions qu’il va facturer à ses clients

freelance seo c'est quoi

Ce modèle de contrat doit contenir une série de conditions, telles que le taux horaire et les autres devoirs et droits des parties.

Comment devenir indépendant ?

Après avoir compris ce qu’est un freelance, pour le devenir, vous devez savoir ce que vous pouvez offrir au marché. Cette branche compte de nombreux rédacteurs, photographes, développeurs de systèmes et concepteurs, mais pratiquement toutes les professions peuvent être exercées de manière autonome.

Si vous avez déjà un diplôme ou une expérience dans le domaine dans lequel vous souhaitez travailler, vous êtes sur la bonne voie pour une carrière de freelance. Si votre profession n’a pas grand-chose à voir avec ces demandes — qui sont plus abondantes sur Internet — il existe plusieurs cours en ligne qui peuvent vous donner une meilleure orientation.

Dans le cas des référenceurs, il y a une demande pour des professionnels de tous segments spécifiques.

Vous devez ensuite vous enregistrer auprès de l’URSSAF pour déclarer votre statut d’indépendant.

Voici le lien qui vous permet de créer votre auto-entreprise : https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil/creer-mon-auto-entreprise.html

Caractéristiques du travail en tant qu’indépendant

Le fait est que le désir de travailler en tant qu’indépendant est souvent motivé par la liberté dont dispose ce type de statut. Cela peut même être vrai en partie, mais pour avoir de bons résultats dans cette carrière, il faudra avoir beaucoup de discipline.

Si vous êtes le genre de personne qui ne peut accomplir des tâches que si quelqu’un vous pousse constamment ou a de la difficulté à organiser votre emploi du temps, il sera beaucoup plus difficile de réussir dans ce domaine.

Bien qu’ils aient l’autonomie de choisir les activités et la plage horaire dans laquelle ils se consacreront au travail tout au long de la journée, ils continueront d’avoir des échéances et/ou des objectifs à respecter. De plus, la qualité du service sera primordiale pour vous permettre d’obtenir un portefeuille de clients et de les conserver.

Même la quantité de travail que vous êtes capable de faire en une journée vous aidera à déterminer votre productivité moyenne. Il vous faudra aussi savoir comment facturer, c’est-à-dire combien vaut chaque travail à faire.

À l’avenir, cela vous permettra de calculer votre facturation mensuelle par rapport à votre taux journalier moyen et d’estimer quel serait le nombre idéal de « freelances » ou missions pour couvrir vos frais de subsistance. En effet, travailler en tant qu’indépendant ne garantit pas un salaire fixe, car les exigences peuvent fortement varier d’un mois à l’autre. 

Comment obtenir les premiers clients

Si vous n’occupez pas un emploi stable, un conseil important sur le travail indépendant en ligne consiste à mettre de côté trois ou six mois de votre revenu actuel, vous aurez plus de sécurité. 

Il est également possible de commencer à travailler en freelance même si vous avez toujours un travail fixe (CDI). Utilisez donc les soirs et week-ends pour travailler sur vos projets en freelance et gagner progressivement en confiance. De cette façon, vous aurez le temps d’obtenir des clients avant de quitter votre emploi actuel.

Il est très probable que vos premiers emplois seront des références, mais il existe des sites de freelance qui peuvent vous aider à trouver des missions (comme Malt, Crème de la Crème ou Freelance.com). Ces plateformes sont très similaires aux sites d’emploi, où vous êtes en concurrence pour des projets avec d’autres professionnels indépendants.

Mais la vérité est que beaucoup de gens ne savent pas par où commencer. C’est pourquoi nous avons listé quelques étapes qui vous aideront à atteindre votre objectif.

Portfolio : la vitrine du travail indépendant

Pour postuler à un emploi ou une mission en indépendant, il est essentiel d’avoir un portefeuille. Le but est de présenter un peu votre formation et votre expérience professionnelle. Pour cela, vous pouvez créer votre propre site internet, avoir un profil sur LinkedIn ou sur des réseaux ciblés. Peu importe ce que vous choisissez, avoir une vitrine pour présenter votre travail est essentiel.

Étant l’un des plus connus et utilisés au monde, il a pour mission de simplifier la vie de ceux qui ont besoin de créer un site Web, mais qui ne comprennent rien à la programmation. 

Formation professionnelle

Votre portfolio peut contenir des informations sur votre formation, votre participation à des cours et à des événements. Tout cela compte lorsqu’il s’agit d’obtenir un emploi indépendant. Après tout, si vous avez de l’expérience dans la création de sites Web WordPress et que l’entrepreneur la recherche, vos chances augmentent. Alors essayez de garder votre portefeuille à jour.

Expérience professionnelle

Un autre aspect que vous devez mettre en avant est votre expérience professionnelle. Profitez de l’espace pour partager tout ce que vous avez déjà fait. Vous vous rendrez compte que cela est crucial sur le marché du travail indépendant. Donc, pour ceux qui n’ont pas encore beaucoup d’expérience, le conseil est de participer à des projets universitaires, des hackathons ou d’offrir de l’aide aux ONG, aux amis et à la famille qui ont besoin du service que vous proposez. Partager des projets personnels sur lesquels vous êtes intervenu pour mettre en avant votre façon de travailler.

Il convient également de mentionner que la formation et l’expérience sont cruciales pour la tarification d’un travail indépendant. Par conséquent, les professionnels plus expérimentés peuvent facturer un peu plus, après tout, ils peuvent être considérés comme des experts en la matière.

Combien facturez-vous pour votre travail ?

C’est l’un des principaux doutes de ceux qui entrent dans le monde du travail indépendant. Cependant, la tarification n’est pas aussi difficile qu’il y paraît. Il suffit de considérer certains aspects de base qui seront nécessaires à l’exécution du service.

Par conséquent, la première étape pour savoir combien facturer un travail indépendant consiste à préparer un briefing. Le but de cette enquête est de comprendre la demande et de mesurer l’effort requis pour l’exécuter. Les principales informations que vous devez collecter lors de cette première étape sont :

  • Portée du projet
  • Temps requis pour l’exécution
  • Connaissances requises pour exécuter la tâche
  • Coûts fixes et supplémentaires
  • Marge bénéficiaire

Plus la portée est détaillée, plus il est facile de calculer l’effort requis pour l’atteindre et le coût pour y parvenir. Ensuite, vous définissez combien d’heures vous pouvez consacrer à chaque projet (avec cela, vous pouvez calculer le délai de livraison). De plus, la tarification doit également tenir compte de votre niveau de connaissances, car si vous êtes un expert dans un certain domaine dans lequel peu de professionnels travaillent, il est logique de facturer un peu plus. À ne pas oublier pour éviter les mauvaises surprise, approximativement 25% de votre chiffre d’affaires devra être reversé à l’URASF en fonction des services que vous proposez.

4 étapes pour obtenir un emploi indépendant

Maintenant que vous connaissez les particularités du travail en freelance, il est temps de saisir les opportunités. Nous énumérons ci-dessous 5 étapes à suivre pour conquérir votre espace sur ce marché du travail.

Acquérir de l’expérience dans le domaine dans lequel vous souhaitez travailler

Ceci est juste pour récapituler et renforcer que l’expérience est la clé de la pige. Après tout, les emplois que vous avez déjà effectués seront votre carte de visite vers de nouvelles opportunités.

Mettez régulièrement à jour votre portefeuille

Au début de cet article, nous avons mentionné l’importance de créer un portfolio et de le tenir à jour. La recommandation ici est de créer une routine selon laquelle chaque fois que vous terminez un nouveau travail, vous incluez déjà quelque chose à propos de cette expérience dans votre portefeuille.

Faites connaître votre intérêt à travailler en tant qu’indépendant

Partagez avec les gens l’information que vous effectuez un travail indépendant. Utilisez les médias sociaux pour diffuser la nouvelle. LinkedIn est le canal le plus adapté, mais à terme vous pouvez également utiliser d’autres réseaux sociaux pour gagner en visibilité et promouvoir votre domaine d’expertise.

Utilisez des plateformes de freelance spécifiques

N’attendez pas que les emplois viennent à vous. Inscrivez-vous aux plateformes de travail indépendant et gardez un œil sur les opportunités. 

Il ne reste plus qu’à ce lancer !

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.